ZERMATT: Que le spectacle recommence!

La ville suisse de Zermatt a accueilli la première épreuve du calendrier 2020 des Enduro World Series, auxquelles participe notre équipe Orbea Fox Enduro Team.

Après un début d’année difficile et des mois de confinement, les meilleurs coureurs pros d’enduro du monde ont repris la compétition dans la montagne de Zermatt (Suisse). Un rendez-vous que n’a pas manqué notre équipe Orbea FOX Enduro Team, en participant avec son équipe de gala. Damien Oton, Vid Persak et Gabriel Torralba ont enfourché leur nouveau Rallon lors de la première course du calendrier des EWS, tandis qu’Edgar Carballo a couru avec son Wild FS lors de la première course d’e-bikes.

La toute première course de l’histoire, dans le cadre des EWS, dans la modalité des e-bikes.

Le rendez-vous de Zermatt a été sans nul doute un événement très spécial, qui a mis à l’épreuve la capacité des coureurs à s’adapter à la situation créée par la COVID-19 et à continuer à offrir le meilleur spectacle sur 2 roues. Dorénavant, le spectacle est garanti. Nous vous invitons à découvrir les temps forts du week-end et le résumé vidéo de cette première course du calendrier des Enduro World Series. Profitez-en!

L’imposant Cervin (4 478 m), témoin du retour des EWS.
Vid Persak pendant les entraînements de vendredi.
Zermatt est l’un des plus beaux lieux pour courir.
Défi lancé aux lois de la gravité.
Javi, notre mécanicien, vérifie l’#OrbeaWild FS d’Edgar.
Damien Oton et Gabriel Torralba échangent leurs impressions dans le paddock.
Edgar lâche du lest.
Garde-boue Slicy dans le style d’une marque de chocolat suisse bien connue.
Purge des freins Shimano XTR saignants pour une sensation parfaite au moment clé.
Edgar Carballo pendant la course des e-bikes de vendredi. Temps ensoleillé avant les « Enduro Winter Series ».
Du froid, de la pluie et beaucoup, beaucoup de boue samedi et dimanche. Le mauvais temps a obligé à reporter le départ de la course et plusieurs sections spéciales ont été raccourcies.
Damien, quelques instants avant la course, à la recherche de ce « plus ».
Sans aucun doute, les conditions météorologiques du vendredi étaient bien meilleures que celles du samedi et du dimanche.
Les coureurs ont dû affronter des conditions difficiles.
Mauvaise visibilité lors de la première spéciale.
Vid Persak, Top 10. Un fabuleux résultat pour le jeune coureur, malgré la crevaison dans la première spéciale.
Damien Oton a fait une chute lors de la première étape. Heureusement, rien de grave.
Gabriel Torralba en pleine descente.
Suivi de la course sur le téléphone portable.
Edgar Carballo à côté de l’#OrbeaWild FS. Il a atteint la 5e place.
L’« été » suisse.
L’esprit d’équipe.
Le froid a été la véritable vedette de la course de dimanche.
Vérification du SAG de la fourche, chaque PSI est déterminant.
Rituels de pré-course.

Entrées associées

Il y a 3 days

Pachamama: Tears of Joy

Existe-il réellement une place pour la compétition pure dans cette discipline axée si spécifiquement sur la notion d’expérience ? Les habitants d’Emporia nous prouvent que oui, et nous expliquent comment ils y parviennent.

Il y a 2 months

Elkano: First Time Around The World

Il y a 500 ans, un marin basque du nom de Juan Sebastián Elkano écrivait un chapitre de l’histoire qui mérite d’être rappelé aujourd’hui.

Il y a 2 months

Pachamama

Nous voyons le gravel comme un moyen de se libérer de nos contraintes mais aussi comme un outil pour sortir des sentiers battus et découvrir des lieux nouveaux. Que cela soit près ou loin de chez soi, le gravel ouvre les portes de l’aventure et nous permet d’entrer en lien direct avec notre environnement et les gens qui y vivent.

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad