Orbea 175e anniversaire: Terre

« Sur le marché, Orbea dispose des mêmes armes que ses concurrents, mais elle conserve un contact direct avec la terre où la marque a vu le jour, le Pays basque, et avec celle où le cyclisme est né et s'est développé, l'Europe. Orbea est aujourd'hui la seule parmi les grandes marques à conserver une présence directe au Pays basque et au Portugal ». (Extrait du livre Orbea 175e anniversaire).


Le Pays basque, une orographie particulière

Le Pays basque, notre terre, a fait de nous ce que nous sommes. Une terre spéciale qui s'étend entre les Pyrénées et la mer Cantabrique, traversée par des montagnes vertes et creusée par d'étroites vallées. Une orographie qui a marqué le travail et la façon de vivre des Basques, depuis l'artisanat jusqu'à la production industrielle.

Au Pays basque, Eibar, où Orbea est née il y a 175 ans, a joué un rôle central dans cette évolution de la production. On y a utilisé le bois de ses montagnes pour travailler le fer, ce qui lui a valu la dénomination de ville d'armement, du fait de sa spécialisation dans la production d'armes à feu jusqu'au début du XXe siècle.

Le vélo, gagne-pain et passion

La chute du marché des armes à feu, après la fin de la Première Guerre mondiale, nous a obligés à réfléchir sur l'orientation à donner à la fabrication. Ainsi, le vélo est apparu comme la solution. Étant donné qu'il permettait de profiter des connaissances dans le traitement des tubes pour les canons lors de la réalisation des cadres, cette solution était somme toute logique.

De plus, le cyclisme soulevait les passions dans toute la région, ce qui a favorisé l'apparition de cyclistes de renom, de jeunes promesses et d'un bon nombre de courses.

Une culture du vélo profondément ancrée

Une passion également favorisée par des supporters fervents. Ceux-ci étaient présents dès le milieu du siècle passé dans notre Eibar natale, avec la Bicicleta Eibarresa, et longtemps auparavant dans de nombreux coins d'Euskadi grâce à la Vuelta al País Vasco (Tour du Pays basque).

Les supporters ont toujours soutenu les coureurs dans les montées à Arrate et Urkiola et sont devenus de plus en plus visibles lors des compétitions importantes, notamment lors du passage du Tour de France par les Pyrénées, avec une vraie marée orange sur chaque mètre d'ascension.

Une passion représentée par les clubs historiques comme le Club Ciclista Eibarrés-GAC et Real Unión de Irún, ainsi que dans Orbea-Danena , Fundación Euskadi, Euskaltel Euskadi, Orbea Continental et Euskadi Basque Country Murias. Et aujourd'hui, des initiatives comme le Basque Country Cycling permettent d'associer le cyclisme et la découverte de notre pays.

Cette passion, nous en ressentons les effets jusque dans notre siège actuel de Mallabia. Une passion, une émotion et une reconnaissance des efforts réalisés qui perdurent au Pays basque, et au sein d'Orbea. Ce n'est pas un hasard si nous sommes l'une des dernières marques à maintenir ses installations de production sur le territoire européen.

Cette terre est celle où plongent nos racines.

Étiquettes

Entrées associées

Il y a 7 years

Orbea 175e anniversaire : la course continue au-delà de la ligne d'arrivée

Lorsqu'une entreprise fête ses 175 ans…

Il y a 7 years

Orbea 175e anniversaire: Eau

Le nombre de vélos fabriqués à Urkizu jusqu'en 1960 s'est élevé à un million et demi. À l'époque, les tubes en acier étirés à froid et renforcés selon les normes internationales constituaient le matériau principal

Il y a 7 years

Orbea 175e anniversaire: Air

Orbea ne se résumait plus à une question économique, l'implication émotionnelle était transversale et tous les membres de la famille étaient concernés. En effet, comme nous avons pu le constater au fil des années, de nombreux enfants des premiers

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad