Voici l’Orbea Factory Team !

Chez Orbea nous misons depuis toujours sur les alliances avec des équipes de premier ordre (la mythique Euskaltel Euskadi à une certaine époque, le Team Cofidis et le Clif Pro Team dans l’actualité), qui sont le meilleur banc d’essai pour nos vélos.

Mais notre communauté d’utilisateurs nous demande de plus en plus comment se déroule le quotidien de ces pros dans les plus grandes compétitions du Monde (Tour de France, Vuelta, Coupe du Monde de XC, etc.) et dans toutes les disciplines (route, triathlon, XC, Enduro, etc.).

Vous êtes avides d’expériences sur le vélo et souhaitez mieux connaître les coulisses du cyclisme. Cela comprend des courses non destinées uniquement aux pros, mais qui attirent de plus en plus l’attention de milliers de passionnés des vélos du monde entier, des épreuves populaires et des festivals ou des expériences de marque. Nous pensons à des événements comme la Cape Epic, Sea Otter, Orbea Monegros ou d’autres Classiques populaires.

De cette double demande est né le besoin de créer notre propre équipe, qui devait nécessairement être constituée de personnes qui vivent pour le cyclisme et ont à la fois un exceptionnel niveau compétitif pour se battre dans les compétitions de haut niveau.

Cette équipe est l’Orbea Factory Team et ces personnes sont Ibon Zugasti et Tomi Misser, deux « bêtes » qui nous dévoileront les coulisses du cyclisme lors de quelques-uns des grands rendez-vous de l’année : le Tour de France, la Coupe du Monde de XC de Vallnord…

Ces coureurs participeront également à quelques-unes des épreuves les plus exigeantes du calendrier cycliste comme la Cape Epic, leur premier grand objectif de la saison, et pour beaucoup, le Tour de France du VTT, et seront présents lors de courses mythiques comme le Tour des Flandres Cyclo, qui a lieu la veille du très mythique Tour des Flandres.

Si vous connaissez déjà Ibon et Tomi, ce qui est très probable, les présentations sont inutiles. Il vous suffit de savoir que vous pourrez les suivre sur les réseaux sociaux de l’Orbea Factory Team (sur Facebook et Instagram), les profils d’Orbea sur Twitter et YouTube et sur les chaînes d’Ibon (BlogInstagramYoutubeTwitterFacebook et Strava) et de Tomi (FacebookTwitter et Instagram).

En suivant leurs vidéos, réflexions, images et posts sur les réseaux sociaux, vous apprendrez un tas de choses sur le cyclisme que vous ignoriez et qui vous plairont. Naturellement l’Orbea Factory Team est ouverte à toutes les suggestions, questions et demandes des utilisateurs de la communauté Orbea.

L’Orbea Factory Team est aussi un projet vivant que de nouveaux membres orientés à l’Enduro intègreront très bientôt pour nous surprendre avec leurs défis impossibles et leurs vidéos de formation.

Le Capo et la légende du VTT

Si vous ne connaissez pas encore Ibon Zugasti et Tomi Misser, nous allons de ce pas vous les présenter. Ibon Zugasti est, selon ses propres mots, « un gars plus ou moins compétent sur un vélo qui a quitté son travail pour faire ce qu’il aime par-dessus tout : dormir, manger et faire du vélo ». Et comme nous ne pouvions pas causer avec lui pendant son sommeil, et avons renoncé à le faire à l’heure des repas, nous nous sommes entretenus avec lui pendant qu’il s’entraînait avant la saison à Barcelone, son lieu de résidence.

Ce qui ne l’a pas gêné le moins du monde, puisque, de l’avis de Tomi Misser, « rouler avec Ibon c’est comme faire du vélo avec la radio, c’est un vrai moulin à paroles ! ». Pour Tomi, « Ibon est une personne très ouverte et sympathique, qui a un biorythme altéré. C’est une vraie chauve-souris, qui préfère la nuit au jour, qui n’a pas d’horaires. Il avance par pulsions, il sait parfaitement ce qu’il a à faire. Il sait ce qu’il aime, le cyclisme, et il s’y donne à fond ».

« Je suis tel que je suis. Je l’ai toujours été et je ne changerai pas » nous dit Ibon. Il respire la fraîcheur et le naturel. Et surtout, on apprécie son franc-parler, envers et contre tout. Par-dessus les marques, les modes et les sponsors. C’est peut-être pour ça qu’il possède 54 000 suiveurs sur Instagram, 14 000 sur Twitter, 30 000 sur Facebook, 24 000 sur Youtube et 12 000 sur Strava. Au total, plus de 150 000 personnes le suivent sur la toile.

Quant à Tomi Misser, Ibon le décrit comme « une légende du VTT ». Ce n’est pas une exagération. En 1990, Tomi a été champion d’Espagne de descente juvénile et champion d’Espagne de XC. Il a été un pionnier de son époque, un sportif qui a ouvert le chemin au VTT en ces années 90 lorsqu’un seul vélo servait pour tout : XC, Descente… Dans cette dernière discipline, il fut champion d’Europe en 1996 et une référence mondiale. Vice-champion du monde de Rallye, 15 fois champion national, vice-champion du monde XCO Master... En définitive, l’histoire du VTT en Espagne est indissociable du nom Misser.

« J’ai très envie de faire équipe avec Tomi » nous explique Ibon, « parce que c’est un grand type. Une merveille technique : à mes 44 ans, j’en apprends chaque jour à ses côtés ».

Qu’est-ce qu’une « Zugastada » ?

Si vous suivez Tomi et Ibon sur Imparables, un projet auquel ils sont liés et dont Orbea fait aussi partie, vous aurez constaté la bonne entente entre eux, et qu’Ibon a son propre langage que beaucoup ont déjà adopté dans leur vocabulaire cycliste : capo, bicho, envoyer quelqu’un ou quelque chose au palco… Ou les « Zugastadas ».

Beaucoup parlent de « Zugastadas », mais peu savent que ce mot a été inventé par un ancien compagnon de route d’Ibon : « Il disait qu’une Zugastada -se rappelle Ibon- c’est faire une chose sans motif apparent, mais qui en fait a du sens. Quelque chose comme « il a l’air de faire le clown, mais en réalité c’est pas si bête ». Vous saisissez ?

Appelez ça folie intentionnelle, habitudes singulières, une « Zugastada » c’est pédaler sans s’arrêter depuis 1993 avec la même passion qu’au premier jour. Ou encore participer sur son vélo à des compétitions dans 26 pays et avouer que « je préfère un pays tous les jours avec un vélo plutôt que 26 pays sans vélo » : Zugastadaza.

L’Orbea Factory Team partagera plusieurs expériences avec Imparables. Nous pouvons déjà révéler qu’ils participeront en février au « The Pioneer », une sorte de Cape Epic en plein été en Nouvelle-Zélande, et qu’ils feront ensemble le Chemin de Saint-Jacques en juillet. Et d’autres surprises que nous vous dévoilerons en temps voulu.

Mais exactement… Quel rôle l’Orbea Factory Team va-t-elle jouer ?

« Nous allons expliquer ce qui se passe au cœur des compétitions » explique Tomi. « Nous allons faire vivre la compétition autrement. Je pense que c’est ce qui distingue l’équipe et la chaîne d’Orbea Factory Team : nous vivrons l’expérience et nous la raconterons de notre point de vue. Ce sera une expérience de divulgation et d’apprentissage pour les gens, nous ferons en sorte qu’ils apprécient nos vidéos ».

« À Flandres, par exemple, nous explique le Capo Zugasti, j’avais envie de transmettre les nerfs et la préparation d’un cycliste sous tension lors de la course, mais aussi de parler de l’ambiance très spéciale que l’on rencontre en Belgique, où le cyclisme est une religion. Où ce sport est beaucoup plus important que le football » conclut-il. « Parler avec les cyclistes en compétition, mais aussi avec les enthousiastes qui brandissent le drapeau de Flandres, et transmettre ce que le cyclisme représente là-bas. Que la personne qui nous suive et qui visionne les vidéos puisse sentir les pavés ».

« Il se peut qu’à Vallnord on assiste à la préparation de leurs vélos de la part des coureuses du Clif Pro Team et que l’on découvre pourquoi elles s’y prennent de cette façon » reprend Tomi. « Ou encore que nous fassions un tour de circuit avec elles et qu’elles nous expliquent pourquoi elles roulent de cette manière et pas d’une autre, que l’on découvre l’avant et l’après de la compétition… ».

La longue expérience d’Ibon Zugasti et de Tomi Misser sur le vélo garantit à coup sûr une tempête d’idées sur toutes les scènes cyclistes du monde entier. Avec un intéressant atout : « Ibon et moi venons de mondes différents, explique Tomi, c’est un expert de la route et moi du VTT. C’est pourquoi lors des courses j’aurai certainement des questions sur certaines choses qui pour lui seront évidentes et à l’inverse. Cette façon de nous compléter peut donner naissance à d’intéressantes choses ».

« Presque sans nous en apercevoir nous avons créé naturellement un projet qui nous tient vraiment à cœur » conclut Ibon. « Une merveilleuse année nous attend, j’en suis certain ».

Sur route, l’Orbea Factory Team roulera sur un Orca avec Shimano Dura-Ace Di2, des roues Mavic Cosmic Pro Carbon ou Mavic Ksyrium Pro Carbon, des pneus Mavic Yksion Pro, des pièces FSA et une selle Prologo. En montagne, les coureurs rouleront sur l’Alma et l’Oiz plus Sram Eagle, avec un plateau de 36, un nouveau pignon de 10-50 et un montage FSA + Mavic avec des pneus Maxxis. Rotor fournira des bielles, des capteurs de puissance ou des plateaux ovales Q-Ring pour les vélos de l'équipe. Ils porteront également la combinaison Orca et le casque R10.

Orbea tient à remercier Orca, Gaes et Rotor pour leur collaboration afin de rendre possible le projet Orbea Factory Team. Merci aussi à Mavic pour sa participation.

L’équipe Orbea Factory Team débutera lors de la prochaine Costa Blanca Bike Race (du 26 au 29 janvier), un événement au cours duquel tout le staff sera disponible pour expliquer le projet et, bien entendu, faire un tour à vélo avec Ibon et Tomi. Si vous êtes intéressé, contactez-nous sur les réseaux sociaux de l’équipe !

Étiquettes

Entrées associées

Il y a 3 years

L'ART DE LA COMPÉTITION

L'art de la compétition n'est pas seulement lié à la victoire.

Il y a 4 years

Encore et toujours l'Orbea Factory Team

Plus d'Orbea Factory Team. Plus d’interactions. Plus de profils différents dans l'équipe. Bref… plus de vtt.

Il y a 5 years

Tomi Misser, accroc au cyclocross

Le biker de l'équipe Orbea Factory Team est non seulement un passionné de VTT, mais il adore aussi le cyclocross, une discipline à laquelle il est accroc depuis plusieurs années.

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad