Fondation Euskadi 2021 présente une saison marquée par la responsabilité et l’espérance

La Fundación Euskadi a présenté son projet pour la nouvelle saison. L’événement a eu lieu en petit comité, de manière responsable et dans le respect de toutes les mesures de sécurité visant garantir la santé de toutes les personnes présentes. Mais il a été suivi en streaming par sa base sociale, grâce à laquelle ce projet sportif et social peut continuer à se consolider d’année en année, dans le but de promouvoir et de faire connaître le cyclisme basque, et dont la structure de base et professionnelle regroupe cette saison plus de 350 coureurs.

Une structure sportive qui compte trois équipes de référence : l’Euskaltel Euskadi, qui participera pour la deuxième saison consécutive dans la catégorie UCI Pro Team ; la Laboral Kutxa, qui participera pour la première fois dans la deuxième catégorie féminine UCI Women’s Continental Team ; et la Laboral Kutxa sub23, qui le fera pour la première fois en tant que filiale de l’équipe professionnelle. Elle comprend également une structure de base composée d’environ 300 jeunes passionnés de cyclisme, répartis dans différentes écoles de cyclisme avec lesquelles elle collabore sur l’ensemble de la Communauté autonome du Pays basque. 

Une structure unique

Il s’agit d’une structure unique dans le peloton international, car la Fondation est le seul projet qui dispose d’une pépinière de talents aussi étendue, tant dans la catégorie masculine que féminine. « Un élément différenciateur dont nous sommes très fiers et avec lequel nous voulons renforcer notre ADN et insuffler nos valeurs à l’ensemble de la structure. Ce sont des valeurs basées sur le travail, le sérieux, l’engagement, la discipline, le respect et la volonté de continuer à progresser et consolider ce projet de pays avec une vision propre, particulière et unique, de ce que le sport doit être », a déclaré Jesús Ezkurdia, directeur général de la Fondation. 

Fondation est le seul projet qui dispose d’une pépinière de talents aussi étendue, tant dans la catégorie masculine que féminin

Un projet qui bénéficie du soutien de 26 entreprises partenaires et d’une base sociale avec plus de 1 600 membres et un collectif social important. Orbea, Euskaltel, Laboral Kutxa, Etxeondo et DBA seront une année de plus les principaux sponsors. Ils renouvellent ainsi leur engagement à soutenir un projet sportif et social basé sur la coopération, le travail en équipe et la culture d’entreprise. 

La Fondation a tenu à remercier « le soutien inconditionnel » de toutes les entreprises partenaires, « et encore plus dans la situation actuelle, avec la crise provoquée par la pandémie. Leur soutien inconditionnel nous permet de pose les fondations grâce auxquelles nous pouvons consolider ce projet passionnant. Il nous appartient maintenant de leur rendre la confiance qu’ils ont placée dans la Fondation. Nous ne pouvons pas garantir des victoires, mais nous pouvons affirmer que nous serons les premiers en termes de travail, d’enthousiasme, de dépassement de soi et d’ambition. Et bien sûr, en ce qui concerne la responsabilité, en donnant la priorité à la santé de toute notre structure sociale. Nous sommes convaincus que dans la situation que nous vivons actuellement, la santé passe avant tout. »

L’autre pierre angulaire de la Fondation est sa base sociale, avec plus de 1 600 membres impliqués

Marée orange

L’autre pierre angulaire de la Fondation est sa base sociale, avec plus de 1 600 membres impliqués et une marée orange en ébullition constante qui devra cette saison réfréner son désir d’envahir les routes, mais qui ne cesse jamais d’encourager tant le projet que les cyclistes de la Fondation. 

La Fondation a confirmé son intention d’améliorer les canaux de communication, tant avec les partenaires qu’avec la marée orange. Les habituelles balades à vélo ou les visites des écoles de cyclisme, qui continueront à être organisées lorsque la situation épidémiologique le permettra, seront complétées par d’autres actions visant à rapprocher la Fondation de sa base sociale, notamment des « tombolas pour suivre les étapes de près et en direct, ou pour rencontrer les cyclistes de la Fondation. »

Évolution du projet sportif 

Mais ce que la présentation de la Fundación Euskadi a réellement mis en lumière, c’est l’évolution de son projet sportif. Un projet qui compte 50 cyclistes et une équipe technique de plus de 20 personnes dont l’objectif principal est d’améliorer le rendement de la structure professionnelle, dont l’Euskaltel Euskadi sera à nouveau le fer de lance sous la direction de Jorge Azanza, qui dirigera la structure orange pour la septième saison consécutive. 

Jorge Azanza pourra compter sur 20 cyclistes : 18 étaient déjà présents la saison dernière, alors que Xabier Mikel Azparren, issu de la filiale et qui devient ainsi professionnel, et Luis Ángel Maté, cycliste vétéran qui vient de l’équipe française Cofidis, rejoignent l’équipe. Une équipe de haut niveau qui a débuté la saison en remportant la générale par équipes lors de la Clásica Gran Premio de Valencia et qui s’est fixé deux objectifs. 

L’Euskaltel Euskadi bénéficiera une fois de plus du soutien de deux grandes marques du secteur du cyclisme. Deux marques locales fortes d’une grande reconnaissance internationale comme Orbea, qui fournira des vélos à toute la structure professionnelle, et Etxeondo, qui sera responsable des maillots. 

“pour Orbea, la Fundación Euskadi est bien plus qu’un projet sportif, c’est un projet social et local qui nous place sur la scène mondiale”

ANDER OLARIAGA, directeur du marketing chez Orbea

C’est notre engagement envers le cyclisme à partir de la base, le soutien et le développement conjoint de la formation des jeunes pour faire partager aux nouvelles générations les avantages d’une vie axée sur le sport. » Il a également mis l’accent sur le travail conjoint réalisé avec la Fondation concernant « le développement et l’optimisation de nos produits pour améliorer les performances de l’équipe et en faire profiter ensuite notre communauté. » 

Pour Laboral Kutxa, ce sera une saison spéciale. Elle intègre une nouvelle catégorie, l’UCI Women´s Continental Team

Pour Laboral Kutxa, ce sera une saison spéciale. Elle intègre une nouvelle catégorie, l’UCI Women´s Continental Team, dont le niveau plus élevé donnera aux membres de l’équipe dirigée par Ion Lazkano (également responsable de l’équipe sub23) l’occasion de se mesurer aux meilleurs cyclistes du calendrier international dans des courses comme l’Itzulia ou la Durango-Durango. Selon le directeur, « le passage dans une catégorie supérieure permettra d’évaluer le niveau de nos coureuses. » L’équipe se composera d’une douzaine de cyclistes, dont sept nouvelles, qui tenteront de démontrer leur valeur. 

L’équipe de base, la Laboral Kutxa sub23, courra pour la première fois en tant que filiale à part entière. Ion Lazkano en sera le directeur, et il aura 17 cyclistes sous ses ordres. Une équipe très compétitive avec un mélange très intéressant de vétérans et de jeunes promesses. Interrogé sur ce qu’il souhaite pour la nouvelle saison, le nouveau directeur n’a pas douté un instant : « Nous voulons les aider à faire le saut vers le professionnalisme. Nous aurons ainsi fait notre travail. »

Entrées associées

Il y a 7 months

LISA BRENNAUER TROISIÈME À LA CLASSIQUE GENT-WEVELGEM

La ciclista alemana del CERATIZIT – WNT Pro Cycling ha conseguido un meritorio tercer puesto en la clásica Gante-Wevelgem montada en su Orca OMX.

Il y a 7 months

Mikel Aristi prend la deuxième place de la classique Per Sempre Alfredo

Mikel Aristi est passé tout près de décrocher la première victoire de l’équipe Euskaltel-Euskadi lors de la classique Per Sempre Alfredo.

Il y a 7 months

Mikel Aristi, segundo en la clásica Per Sempre Alfredo

Mikel Aristi ha estado muy cerca de conseguir la primera victoria del Euskaltel-Euskadi en la clásica Per Sempre Alfredo.

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad