JOURNÉES TEST AVEC LE OET: NOUVEAUTÉS FOX

Sur un vélo comme notre Rallon, la suspension est l’un des facteurs essentiel, et requiert une attention particulière. Nous sommes fiers d’annoncer le montage des nouvelles fourches et nouveaux amortisseurs FOX. Plus précisément, les fourches 38 Float GRIP2 Factory et les amortisseurs Float X2 Factory (air) et DHX2 Factory (à ressort).

Une série destinée à marquer un tournant dans le monde de l’enduro grâce à sa fluidité et sa capacité d’amortissement. Les tests ont eu lieu au Team Camp que nous avons organisé à Lousa (Portugal) début mars.

“« Pour FOX, la collaboration avec Orbea et les pilotes de l’équipe est importante dans le développement et l’amélioration de notre technologie, » explique Jordi Corés, Race Support Manager de la marque nord-américaine.

« L’avantage de travailler sur le terrain avec les spécialistes de chez FOX, est que nous obtenons de meilleurs résultats en un temps très court, » remarque Primož Štrancar. Le manager de l’équipe Orbea FOX Enduro Team souligne « l’attention qu’ils donnent aux sensations des coureurs pour suggérer des ajustements dans les réglages de la suspension ».

Damien Oton, le nouveau leader de l’équipe, partage cet avis. « Les sensations du rider sont importantes, mais pouvoir tester le matériel avec les ingénieurs de chez FOX et s’appuyer sur leur expérience est fondamental pour moi. Ces spécialistes sont les mieux placés pour configurer leurs propres suspensions, » dit-il.

POSER LA BASE POUR LA COMPÉTITION

« Le Team Camp nous a permis de tester les nouvelles suspensions FOX sur le terrain et comprendre le pilotage de nos riders afin de s’adapter et d’anticiper leur réaction à nos réglages. C’est ainsi que nous définissons un réglage de base pour la compétition. Il peut y avoir de légers changements d’une course à une autre, mais cela nous permet d’anticiper et réagir rapidement », explique Javi Lorenzo, mécanicien principal de l’équipe Orbea FOX Enduro Team.

Le secret est de trouver le bon réglage pour chaque course.

En prenant d’abord le SAG (ou précontrainte), la tendance dans l’enduro actuel est de rouler un peu plus soft avec des débattements plus grands, en essayant d’en tirer le meilleur profit. « FOX recommande un SAG de 20% pour la fourche et de 25-30% pour l’amortisseur ; nous travaillons dans cette fourchette, même si nous pouvons varier un peu selon le terrain et le coureur. Nous pourrions par exemple pousser jusqu’à 22% et 28% respectivement”, détaille Javi.

PRÉCONTRAINTE, COMPRESSION ET DÉTENTE

Les réglages de la précontrainte, de la compression et de la détente modifient le comportement des suspensions.

La précontrainte est ajustée en ajoutant ou en retirant de l’air, ou en mettant plus ou moins de pression sur le ressort (dans le cas où ce type d’amortisseur est utilisé).

Quant à la compression et à la détente, il s’agit des deux principaux paramètres qui déterminent le comportement de la suspension. Les deux peuvent varier en fonction du terrain et du style de pilotage du rider. Ils contrôlent respectivement la vitesse d’enfoncement de la suspension et sa vitesse de retour.

« Un des aspects qui m’a surpris sur la nouvelle fourche Fox 38, » souligne notre mécanicien, « c’est que nous pouvons travailler avec plus de pression sans perdre en sensations ; nous parlons de quelque 20 PSI en plus. »

Le résultat: plus de confort. Même si nous mettons plus de pression d’air, nous avons encore une très bonne sensibilité sur les petits chocs et la progressivité de la fourche n’est pas excessivement affectée. La position de pilotage reste stable et nous profitons de tout le débattement de la fourche.

FOX nous confirme ces premières sensations: « Nous avons développé à partir de zéro une fourche pleine d’innovations qui offre une performance et des sensations semblables à celles d’une fourche de descente. »

« Une autre caractéristique intéressante est le nouveau système de purge d’air dans les chambres, » ajoute Javi. Parfois, dû à l’altitude et autres conditions externes, de l’air s’accumule entre les plongeurs et les chambres, ce qui affecte la sensibilité de la fourche.

Deux ouvertures situées à l’arrière des chambres permettent, en appuyant avec les doigts, de libérer facilement cet air accumulé et de maintenir un bonne sensibilité de la suspension.

UN SAUT TECHNOLOGIQUE

« Je soulignerais également les modifications de la molette de compression », dit-il. Cette dernière a été modifiée et offre moins d’incréments de réglage, mais ceux-ci sont plus prononcés et tous efficaces. Cela se remarque à la fois sur la fourche et les leviers de l’amortisseur, qui ont également été redessinés.

La nouvelle fourche FOX arrive également avec de nouvelles cartouches, de nouvelles chambres et un nouveau système de fixation de l’axe de la roue. Le système est verrouillé par une vis de sécurité qui empêche l’axe de se desserrer. « Cela contribue à une plus grande rigidité de l’ensemble », assure Javi Lorenzo.

Un autre aspect mis en évidence par notre mécanicien est l’augmentation de la section des plongeurs. « Ainsi, » confirme-t-il, « la fourche résiste mieux à toutes les forces auxquelles elle est soumise, dans un contexte où l’enduro devient de plus en plus exigeant. »

Si la fourche 38 représente une révolution, les amortisseurs X2 (ressort et pneumatique) sont également entièrement revus. « Ils offrent un meilleur compromis entre les performances à haute et basse vitesses », explique FOX, « et une évolution de la plateforme de pédalage qui permet une position un peu plus relevée et une réactivité surprenante sur le terrain. »

L’EFFICACITÉ DU RESSORT

Pour la plupart des utilisateurs, l’amortisseur à ressort est le système le moins courant. Il est donc d’autant plus intéressant de soulever son efficacité et les améliorations apportées par Fox.

La principale caractéristique qui détermine la précontrainte du ressort est le poids et le style de pilotage du rider. Il existe des ressorts de duretés différentes: 400, 425, 450, 500… Le chiffre indique la pression nécessaire (exprimée en livres) pour comprimer le ressort d’un pouce ; c’est donc le poids du pilote qui conditionne avant tout le choix d’un ressort ou d’un autre.

Par conséquent, si nous voulions couvrir une très large palette d’options, il faudrait se procurer des ressorts de duretés différentes afin de trouver celui qui convient le mieux à chaque poids.

LE CADRE IDÉAL

Le processus FOX dans un test tel que celui effectué à Lousa est rigoureux. Tout commence par un réglage de base de la précontrainte et de la détente (ou rebond).

« A partir de là », expliquent-ils, « nous écoutons et conseillons le rider à chaque passage, jusqu’à ce qu’il se soit bien familiarisé avec le produit. Ensuite, nous affinons les réglages de la fourche et de l’amortisseur, en fonction de ses besoins. Les possibilités d’ajustement et de personnalisation sont importantes, ce qui nécessite un certain temps. »

FOX se réjouit de l’arrivée d’un rider aussi talentueux que Damien Oton dans l’équipe Orbea FOX Enduro Team, en remarquant qu’il roulait précédemment sur une autre marque de suspensions dans son équipe précédente. « Nous voulions aller au-delà de ses attentes, » déclarent-ils, « et, de ce que nous avons vu au Team Camp, c’est chose faite ! Cela nous confirme que nous allons dans la bonne direction. Il a également une attitude très positive et un grand sens de l’humour. »

Le leader de l’équipe Orbea FOX Enduro Team nous a raconté comment il aborde ces journées tests.

« D’abord, j’aime connaître parfaitement le parcours afin de pouvoir évaluer les modifications apportées à la suspension à chaque passage. Je recherche toujours une suspension fluide qui me permet de ne pas trop souffrir physiquement, mais qui ne fait pas trop de compromis sur la vitesse dans les sections plus plates non plus. Cet équilibre est l’élément le plus difficile à trouver. Une fois qu’il me semble que c’est bon, je commence à faire des passages. Le chronomètre ne ment pas. »

UN ÉNORME PAS EN AVANT

Dans la recherche du réglage parfait, son coéquipier Vid Persak a pour habitude de débuter avec les réglages standard recommandés par FOX. « Ensuite, » dit-il, « je choisis un parcours court de 1 à 2 minutes, et à chaque tour j’essaie différentes choses jusqu’à ce que j’obtienne le bon réglage. »

Le jeune rider, qui roule sur FOX depuis cinq ans, estime que les progrès réalisés durant cette période ont été “énormes”.

« Les suspensions de la saison dernière étaient exceptionnelles, » dit-il, « mais les nouvelles sont d’un autre niveau. Le système est efficace, facile à ajuster et offre une amplitude d’options énorme pour s’adapter à n’importe quel terrain et style de pilotage. L’amélioration de la vitesse et des capacités de traction est incroyable. Je pense que la fourche 38 convient parfaitement à mon pilotage et qu’elle me permettra de repousser mes limites. Pour résumer : après le Team Camp, je rentre chez moi avec le vélo 100% prêt à courir. »

PLUS DE SENSIBILITÉ, PLUS DE PROGRESSIVITÉ

Pour Gabi Torralba et Edgar Carballo, membres de l’équipe nationale espagnole, il est “super important” de faire un Team Camp comme à Lousa en début d’année. « Cela nous aide beaucoup pour être plus efficaces et poser les bases de la compétition », disent-ils.

« L’évolution des nouveaux produits FOX est incroyable, » explique Gabi. « Les suspensions sont beaucoup plus sensibles et progressives. J’adore, parce que le comportement du vélo est vraiment amélioré : il devient plus stable, beaucoup moins nerveux. »

Pour Gabi, une journée de test commence par le choix d’une descente d’environ deux minutes, qui permet de faire rapidement beaucoup de passages.

“Je fais d’abord une ou deux descentes pour m’échauffer et trouver des sensations sur le parcours,” explique-t-il. “Ensuite, j’essaie plusieurs réglages en me focalisant uniquement sur les sensations, sans prendre de temps. Quand je pense avoir trouvé un bon réglage, je commence à chronométrer les descentes et je continue à faire des changements ; si possible un à la fois pour pouvoir noter les différences et voir comment réagit le vélo, analyser mes sensations et les temps. Avec tout ça, je peux faire des comparaisons. »

Enfin, le Portugal a vu Edgar Carballo intégrer cette dynamique d’équipe. Il s’agit de sa première saison, même s’il roule sur FOX depuis de nombreuses années déjà. Sa perspective est d’autant plus intéressante qu’il vient du monde de la DH.

« Je suis arrivé au Team Camp à Lousa en cherchant plus de rigidité à l’avant pour que le vélo soit un peu plus précis. Avec la nouvelle fourche 38, j’y suis parvenu. L’amélioration des cartouches internes est aussi très perceptible. Avec une pression d’air plus élevée que la série 36, ils ont réussi à offrir une grande sensibilité. »

« Je rentre du Team Camp avec plusieurs réglages que j’essaierai en compétition pour les affiner au maximum, » conclut-il.

La compétition aura le dernier mot, mais les premières réactions laissent entrevoir de grands moments.

Entrées associées

Il y a 4 weeks

There can only be one first

Au niveau élite, la gloire n’est réservée qu’aux tout meilleurs. Et à l’heure actuelle, les exigences sur le circuit d’Enduro World Series sont énormes : chaque coup de pédale, chaque trajectoire, chaque petite décision prise par le rider détermine s’il touchera au graal ou mordra la poussière. Cette quête éternelle pour la première place hante Flo, Edgar, Vid, Martin… Mais aussi tous les autres. « There can only be one first » raconte cette lutte constante contre soi-même pour atteindre le sommet.

Il y a 2 months

Fin en apothéose pour l’Orbea Fox Enduro Team

¿Qué mejor manera de cerrar la temporada 2022 que desde lo más alto del podio, verdad? Pues así lo hizo el OET, que se adjudicó, después de la última prueba, el primer puesto en la general por equipos. Un éxito conjunto fruto del trabajo duro, la unidad del grupo y el talento sobre la WIld FS. ¡La fiesta fue total en Finale Ligure!

Il y a 2 months

Flo Espiñeira: des montagnes au sommet de l’EWS-E

Des collines de son Chili natal au sommet de l’EWS-E, la route de Flo Espiñeira a été longue et semée d’embûches. Ce dernier succès, la victoire au classement général de l’EWS-E, est le fruit d’un travail acharné, d’une ténacité hors normes et de l’obstination de ne jamais cesser d’y croire.

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad