Le rêve californien des équipes UHC et Visit Dallas DNA !

Le Tour de Californie, après son inclusion en 2017 au calendrier de l'UCI World Tour, s'est consolidé comme la course par étapes la plus importante du pays. L'épreuve féminine, dont la troisième édition s'est déroulée du 11 au 14 mai, présentait un parcours divisé en deux blocs : deux étapes de montagne et deux autres sur un terrain plus plat. Dans les deux épreuves, les cyclistes de l'UnitedHealthcare Pro Cycling Team (UHC) et de la Visit Dallas DNA ont réalisé des prouesses : voici comment s'est réalisé leur rêve californien !

Étape 1, 11 mai : South Lake Tahoe – South Lake Tahoe. 117 km

Le Tour de Californie 2017 a commencé par une étape de montagne, bien que le parcours ne présentait pas de dénivelé important, excepté l'ascension finale de 2 km à 6 %. Une journée d'attaques incessantes menées, entre autres, par Rushlee Buchanan (UHC) ou Mandy Heintz (Visit Dallas DNA), qui s'est achevée avec la victoire de Megan Guarnier. L'UHC a tenté de préparer l'arrivée pour Katie Hall, qui a fini à la neuvième place, tandis que sa coéquipière Ruth Winder (UHC) terminait en quatrième position.

Étape 2, 12 mai : South Lake Tahoe – South Lake Tahoe. 108 km

Étape reine de la compétition avec deux cols à 6 % : le second, le Daggent (1ère catégorie), semblait être décisif pour l'étape et la course… mais ce ne fut pas le cas. Le rythme imposé par le peloton rendait impossible toute attaque et a divisé ce dernier lors de l'ascension du Daggent, pendant laquelle 30 cyclistes se sont détachées. Alors que la coureuse Anna Van der Breggen semblait devoir remporter l'étape, Katie Hall a réalisé une remontée incroyable 800 mètres avant l'arrivée et a remporté la victoire, mais aussi revêtu le maillot jaune de leader. Superbe victoire !

Étape 3, 13 mai : Elk Grove – Sacramento. 118 km

L'étape la plus longue du Tour californien laissait prévoir un final au sprint, et seul le vent était susceptible de modifier le scénario prévu. Et il a effectivement été déterminant. Tout au long d'une étape pleine de tension, et après le premier sprint bonifié, Mandy Heintz (Visit Dallas DNA) se détachait en solitaire du peloton, en direction de la ligne d'arrivée de Sacramento. Mais, à 2 km de l'arrivée, le groupe bien organisé de poursuivantes se lançait à la poursuite de la coureuse de la Visit Dallas DNA qui a revêtu un maillot de la combativité bien mérité. Katie Hall (UHC) conservait la tête avec une seconde d'avance seulement sur Anna Van der Breggen.

Étape 4, 14 mai : Sacramento – Sacramento. 70 km

Dernière étape décisive, avec un parcours de 20 tours dans la capitale californienne. De nouveau, l'étape semblait favoriser les sprinteuses,même si ce sont les bonifications qui ont déterminé le classement général. Les équipes favorites, parmi lesquelles se trouvait l'UHC, voulaient protéger leurs meilleures cyclistes pour chacun des sprints intermédiaires. Le second a fait pencher la balance en faveur d'Anna Van Der Breggen, qui a devancé Katie Hall (UHC) d'une seconde seulement grâce à la bonification.

Katie Hall (UHC), outre sa deuxième place à la générale, a remporté le maillot de la montagne. De plus, l'UnitedHealthcare Pro Cycling Team s'est imposée dans le classement par équipes grâce à ses performances sur l'ensemble de la course. La Visit Dallas DNA a par ailleurs achevé le Tour de Californie avec le maillot de la combativité bien mérité de Mandy Heintz.

Pour connaître tous les résultats et les classements, rendez-vous sur le site web officiel de la compétition.

Le Tour de Californie continue avec l'épreuve masculine qui se déroulera du 14 au 20 mai : les équipes masculines de l'UHC et de la Team Cofidis lutteront pour remporter la victoire finale : suivez leur piste à travers nos comptes Facebook, Instagram et YouTube!

Étiquettes

Entrées associées

Il y a 3 years

Histoires de la Classique

La Classique de Saint-Sébastien est synonyme de compétition, mais pas seulement. En 2019, pour la première fois, l'épreuve comprend deux courses. Cette année, la nouveauté sera la Classique Féminine.

Il y a 4 years

Histoires de sterrato – WNT Rotor Cycling Team

En italien, Strade Bianche signifie route blanche. Cette course tire son nom des chemins de terre (sterratos en italien) que l'on trouve sur tout le parcours et qui sont connus sous le nom de secteurs.

Il y a 2 months

C’est Le Tour

Aujourd’hui, le cyclisme leur appartient : à Lisa, Laura, Sandra, Marta, Kathrin, Maria et à toutes celles qui ont pédalé pour leur sport et y ont mis en avant le rôle des femmes. Dans « C’est Le Tour », les coureuses de l’équipe Ceratizit WNT Pro Cycling donnent la parole au cyclisme féminin à travers leur propre expérience, et montrent ainsi la voie aux générations futures.

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad