Oiz, Né pour gagner

Dès 2003, nous avons commencé à explorer la façon de combiner un amortisseur arrière avec un vrai cadre de cross-country sans compromettre la performance, mais au contraire rendre le vélo plus rapide de toutes les façons possibles. À mesure que nous élaborions de nouvelles versions de l'Oiz, le cross-country a évolué à un rythme similaire et aujourd'hui, les coureurs prenant le départ sur un vélo à suspension intégrale sont aussi nombreux que les adeptes du vénérable hardtail. Mais les efforts engagés ont payé… et comment ! L'Oiz a remporté deux championnats du monde avec la cycliste du Clif Catharine Pendrel et reste favori partout où il est présent. Aujourd'hui, plus léger et rigide, avec une meilleure géométrie que la concurrence, l'Oiz se révèle encore plus performant, alors que les tracés de Coupe du monde commencent à imposer des terrains plus exigeants. Au lieu d'une refonte complète de l'Oiz pour l'adapter aux besoins des coureurs de cross-country, nous sommes heureux de pouvoir affiner encore un peu plus une plate-forme dont les bases sont déjà fabuleuses, en sachant que nous touchons à quelque chose de spécial.

Nous disons de l'Oiz qu'il est « né pour gagner » et c'est vrai. Du prototype grâce auquel Catharine Pendrel a remporté son premier championnat du monde en 2011 à l'actuelle version BWC (également un prototype final) qu'elle a menée à la victoire en 2014, l'Oiz n'a pas passé beaucoup de temps loin des podiums. C'est avec une confiance totale qu'une athlète d'élite a choisi un prototype achevé quelques jours auparavant, et non pas une, mais deux fois, pour l'évènement le plus important du calendrier. Nous avions tous deux beaucoup à perdre, mais l'Oiz et Pendrel ont assuré. Certes, un peu de chance a aussi joué, mais le succès de l'Oiz n'a pas été un accident. Il est le résultat d'un mandat d'ingénierie clair pour l'Oiz – la vitesse.

Alors, de quoi est fait l'ADN d'un vélo né pour gagner ? De la combinaison d'un châssis, une suspension et une géométrie particulièrement adaptés à une course agressive, rapide et avec un engagement total. En lui-même, aucun de ces éléments ne fait le meilleur vélo, ce n'est qu'en cochant TOUTES ces cases que nous sommes satisfaits. La seule façon de tomber amoureux de votre vélo ? Quand il vous aide à franchir la ligne d'arrivée le premier, à surclasser les copains sur une bonne grimpette, quand il vous épargne un arrêt humiliant ou qu'il recueille un sifflement admiratif au parking après une longue échappée. L'Oiz fait tout cela, et tous les jours. .

En quête du Graal : faible poids et rigidité parfaite

La construction monocoque s'impose aujourd'hui partout comme la meilleure méthode pour la fabrication de vélos en carbone performants. L'Oiz ne fait pas exception et fait figure de parfait exemple de l'effort extrême qu'exige la fabrication d'un cadre vraiment tout simple. L'Oiz est un moulage de trois pièces seulement : le triangle frontal et les côtés droit/gauche du bras oscillant. Cela signifie que l'Oiz compte un seul point de raccordement, la zone relativement exempte de sollicitations de la grande traverse près du BB. En moulant le moins de pièces possible, nous sommes parvenus à réduire le nombre de parties jointes, ce qui se traduit par une fiabilité et une qualité de pédalage considérablement améliorées. En effet, les intersections collées affectent la solidité et l'endurance naturelles du carbone.

La philosophie du « tout carbone » illustrée par ce cadre contribue même à réduire le poids. Nous avons réduit les inserts ou les pièces de cadre en aluminium au minimum. La direction, le boîtier de pédalier et les axes traversants s'insèrent directement dans le carbone et même l'unique biellette de suspension est réalisé en carbone. De plus, loin de compromettre l'endurance, ces solutions améliorent la résistance dans ces zones critiques, toujours grâce à la suppression de l'encollage. L'Oiz, comme tous nos cadres, est garanti à vie et ce sont l'analyse et les tests associés à notre souhait de tendre vers une sophistication simple qui nous ont conduits dans cette direction. L'Oiz utilise une technologie de moulage de carbone de pointe pour fabriquer le meilleur cadre possible. Il s'agit d'un processus complexe et laborieux dont vous apprécierez les résultats sur la piste.

Au départ, l'acronyme U-FLEXION by ORBEA est né de la forme distinctive en « U » aplati du design d'origine de la base. Dès 2005, nous avons été parmi les premiers constructeurs à réaliser que la suppression du point de rotation sur l'axe arrière de nos cadres XC réduirait leur poids et améliorerait leur rigidité à la torsion. Le premier Oiz utilisait une base flexible offrant 75 mm de débattement. Alors que d'autres fabricants s'obstinaient dans des variations de cette première conception, en dépit du mauvais emplacement du pivot principal quelque part le long de la base, nous voulions une sensation de suspension plus sophistiquée et plus efficace. En 2010, en commençant à travailler sur un nouvel Oiz, nous avons associé le pivot principal traditionnel à une conception de tige de selle UFO flexible… les dés étaient jetés. Aujourd'hui, alors que de nombreux concurrents ont adopté cette conception, nous sommes flattés par cette validation et motivés par notre expérience pour nous maintenir en tête du peloton.

La conception UFO de l'Oiz est basée sur un pivot proche de l'axe arrière, pour créer un vélo plus simple et léger, et qui demande une maintenance moindre. Les vélos UFO, latéralement plus rigides, donnent une sensation de précision et d'accélération comme vous n'en avez jamais ressenti avec un vélo à suspension intégrale. L'UFO gagne environ 110 g sur les roulements et le matériel du cadre de l'Oiz, soit un gain de poids de 1,7 kg pour un MD 29 qui en fait le cadre à suspension intégrale le plus léger du marché. À leur flèche maximale, les bases de l'Oiz descendent de 7 mm. L'effort nécessaire à la flexion des bases est négligeable, puisqu'il représente à peine 2 % de l'effort requis pour comprimer à fond la suspension. Ce petit effet est aisément compensé pendant la sélection du réglage de l'amortisseur et par essai.

TENSEGRITY
Le tendeur en acier Tensegrity est indissociable de notre philosophie de construction tout carbone. Nous avons travaillé sans relâche pour créer cet élégant tendeur tout carbone en une pièce de l'Oiz. La fausse simplicité de la biellette nous a pris quelques mois pour la perfectionner à cause des sollicitations uniques à l'œuvre sur cette pièce cruciale. Bien évidemment, le plus gros du mouvement sur la biellette se situe sur le plan de l'amortisseur. Mais il existe aussi quelques petites forces d'expansion et de torsion sur les côtés du bras oscillant individuel qui ont provoqué une défaillance trop précoce de l'élément de liaison minimaliste lors des essais. Nous avons repris la forme et rajouté de la matière, mais cela n'a pas suffi. Finalement, alors que nous allions abandonner et passer au plan B, un élément de liaison en alliage plus lourd de 80 g, l'un de nos ingénieurs a trouvé l'inspiration dans les nombreux ponts à haubans du Pays basque et installé un rayon raccourci à travers la biellette – Eurêka ! La biellette dépassait de loin nos paramètres d'essai, Tensegrity était né ! La petite barre de tension en acier à la jonction entre la biellette et les haubans équilibre les sollicitations latérales et assure une rigidité optimale pour un poids extrêmement réduit.

Les caractéristiques d'une suspension parfaite pour notre chef-d'œuvre XC

La suspension XC est différente de celle d'un vélo de trail. Les coureurs veulent une suspension qui ne se fait sentir que quand elle est nécessaire et ne pas gaspiller leur énergie quand la piste commence à grimper. Mais l'équilibre entre la performance et la maîtrise est difficile à trouver. Les cyclistes gonflent fréquemment leur amortisseur arrière jusqu'à avoir un très petit fléchissement pour un excellent support sous l'effort, mais ils continuent à avoir besoin d'un design qui absorbe les terrains rocailleux et autorise un débattement complet si nécessaire. La suspension Advanced Dynamics de l'Oiz agit sur les deux fronts.

Le concept Advanced Dynamics est un processus, et non une conception figée. Nous ne sommes pas prisonniers d'une seule configuration appliquée à tous les usages, du XC à Gravity. Bien au contraire, nous laissons notre processus Advanced Dynamics déterminer à quoi vont ressembler éléments de liaison et articulations, où les positionner et comment ils vont travailler avec l'amortisseur pour une performance optimale.

La technologie Advanced Dynamics est au cœur de tous les vélos à suspension Orbea. Il s'agit d'un processus développé en collaboration avec le CEIT (Centro de Estudios e Investigaciones Tecnológicas), qui nous permet de modéliser et d'ajuster finement nos plates-formes de suspension. En utilisant une vaste base de données de réglages d'amortisseur et de comportements de pièces, nous pouvons étudier un design sur un cycliste virtuel exerçant une pression sur les pédales, la selle et le guidon. Nous pouvons concevoir différentes simulations pour évaluer les différentes variables : taille, poids, style de conduite du biker, le tout sur différents types de piste. Même la pression des pneus peut être testée et enregistrée avant de passer à la soudure.

IMG GRANDE

Et quand finalement le vélo se retrouve sur le terrain, nous pouvons nous concentrer directement sur le réglage en finesse de l’amortisseur et des courbes du ressort avec nos partenaires experts en suspension. L'avantage de démarrer à 90 % signifie que nous sommes plus proches de la perfection, et ce sont ces retouches incessantes qui font d'un bon vélo un vélo exceptionnel. Selon une idée assez commune, les autres fabricants conçoivent leurs vélos de cette façon, mais ce n'est pas le cas. La base de données d'essais Advanced Dynamics d'Orbea, bâtie avec un degré de coopération inhabituel avec nos partenaires de suspension, est unique dans notre secteur.

La courbe du ratio de rendement de l'Oiz est idéale pour une trajectoire performante sur piste. Le « sag » peut être ramené à 15 % pour une sensation de pédalage plus ferme et la conception de rendement régressif/progressif offre tout de même un débattement intégral de 95 mm, en cas de besoin. Le ratio de levier augmente pendant les premiers 3/4 de la course de l'amortisseur, puis baisse pour surmonter la nature progressive de l'amortisseur à air, pour réaliser un trajet complet en cas d'impact important. La personnalisation de l'amortisseur réduit les forces du bas vers le haut et permet à la suspension de conserver sa puissance, sa géométrie et son efficacité.

Nous avons situé le point de rotation principal du nouvel Oiz pour qu'il puisse travailler efficacement en configuration de plateau aussi bien simple que double et les amortisseurs personnalisés ont été développés avec Fox pour répondre aux caractéristiques de la conception de la suspension. L'emplacement du point de rotation a été ensuite ajusté à partir de la chute du jeu de pédalier afin d'assurer les mêmes caractéristiques 100 % anti-squat, lorsque des pignons de cassette plus grands sont utilisés avec des roues de plus grandes dimensions, afin de maintenir le même développement.


Des caractéristiques adaptées aux courses de Coupe du Monde

GEOMETRY
La géométrie de course de l'OIZ est l'aboutissement d'années de travail à dessiner des vélos XC de classe mondiale. La position est agressive, confortable et rapide. Contraitement à la géométrie trail qui sacrifie quelque peu la précision à l'endurance, la géométrie XC vise un transfert de puissance maximum. Les angles et les dimensions sont minutieusement calculés pour toute une gamme de tailles, afin d'optimiser la puissance au moyen d'une efficacité accrue.

Des bases plus courtes, des hauteurs de stack rabaissées et des cockpits plus longs sont les caractéristiques primordiales de vélos conçus pour affronter les exigences des dures courses XC. Les angles supérieurs sont réglés pour la taille de la roue (27,5 ou 29), mais en général s'affinent toujours plus alors que les drops, les descentes accidentées avec roches et racines deviennent de plus en plus courantes sur le tracé des pistes de course.

BOOST
L'espacement de l’axe arrière qui augmente jusqu'à 148 mm par rapport aux 142 mm standard déplace le plateau extérieur de la chaîne de 3 mm, augmentant ainsi l'espace disponible sur le jeu de pédalier. Cela n'a l'air de rien, mais en fait cela signifie que le jeu pour le pneu augmente et qu'il y a plus d'espace pour de plus grands plateaux et un dérailleur frontal. Le nouvel Oiz peut admettre des pneus de 2,4 avec un jeu adéquat, ce qui est une aubaine dans des conditions difficiles en ajoutant plus de souplesse. Les transmissions 1x sont de plus en plus populaires, mais les configurations 2x restent reines sur les courses par étapes et plus d'espace signifie une diminution du risque de blocage de la chaîne et d'autres options de taille de plateau. De plus, le basculement vers Boost apporte des axes traversants à l'avant et à l'arrière pour des caractéristiques de roulage et freinage considérablement améliorées.

Tous ces éléments offrent une durabilité accrue, une conduite en douceur et un vélo qui roule mieux, même sur un terrain difficile.

L'Oiz est conçu pour la vitesse pure. Pour les coureurs qui comptent les grammes, cela implique presque à coup sûr uns tige de selle super-légère en carbone. Mais l'Oiz est loin d'être un délicat descendeur, il est également préparé pour dévaler les pentes. L'acheminement interne du dropper est un détail simple qui sera apprécié par les cyclistes qui ne sont pas gênés par une tige de selle télescopique plus lourde, tant qu'elle leur permet de semer leurs concurrents quand la gravité prend le relais. Au cours des premiers mois de 2016, nous avons vu de grands coureurs de la WC accepter le handicap d'un dropper de 250 g pour profiter pleinement de la capacité à augmenter la vitesse sur toute la piste, et pas seulement lors des montées.


Quels sont les avantages ?

L'Oiz est conçu pour les riders expérimentés et rapides qui recherchent un vélo à suspension fiable, performant et super-léger. L'Oiz a remporté plusieurs fois les Championnats du monde de VTT et est le vélo à suspension intégrale utilisé par la Team Luna Chix.

Nous avons délibérément évité de faire de l'Oiz un vélo XC universel 100 mm à suspension molle et à « à tout faire », parce que ce n'est pas ce qui fait gagner les courses au top niveau. Nous avons consacré des années à interroger les cyclistes, à concevoir et à tester des modèles virtuels Advanced Dynamics et à passer des milliers de kilomètres sur tous les types de terrains imaginables. Nous avons travaillé sur de subtils raffinements des moulages en carbone et sur les programmes de moulage afin de réaliser le rêve de tout biker de XC authentique : le plus léger, le plus rigide et le plus performant des vélos XC FS du marché.

Étiquettes

Entrées associées

Il y a 4 years

L'Enduro adopte totalement le monoplateau

Le monoplateau est né avec le premier vélo moderne. Vraim

Il y a 4 years

La roue idéale est celle qui tourne le mieux

C'est une évidence, n'est-ce pas ?

Il y a 4 years

Les équipements pour l’enduro : des besoins à la hauteur du plus haut niveau

Plusieurs heures à pédaler dans une compétition d'enduro, entre deux et cinq heures maximum, avec plusieurs tronçons chronométrés pour un total de 30 minutes à une heure, et à la fin, les marches du podium… Tout cela se décide en quelques secon

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad