L'Orbea Factory Team monte sur la deuxième marche du podium de la Cape Epic !

L'heure est venue. Après ses débuts dans la Costa Blanca Bike Race et la victoire obtenue dans la Pioneer New Zealand (catégorie Master 40), l'Orbea Factory Team d'Ibón Zugasti et Tomi Misser affronte son premier objectif clé de la saison : la Cape Epic.

Cette course, considérée comme le Tour de France du VTT est la seule épreuve de montagne classée par l'Union cycliste internationale (UCI)  hors catégorie. Elle réunit plus de 1 200 bikers venus du monde entier pour se mesurer aux espaces sauvages de l'Afrique sur 691 kilomètres et avec plus de 15 400 mètres de dénivelé positif.

Sept étapes trépidantes et exigeantes (plus le prologue) que vous pourrez suivre de l'intérieur, grâce aux vidéos que nous allons publier chaque jour avec ce post. Ainsi, Ibón et Tommi nous raconteront leur lutte quotidienne pour remporter la victoire dans l'une des épreuves de VTT les plus dures du monde.

Prologue, 19 mars : Meerendal – Meerendal. 26 km. 750 mètres de dénivelé positif

La Cape Epic a commencé par un prologue au tracé très similaire à celui de l'édition 2016, Ibón et Tommi n'ont donc pas été surpris. L'Orbea Factory Team a fini la journée à la deuxième place, avec un chrono de 1 h 10' 32''. Seulement 4 secondes derrière Brentjens-Azevedo, le binôme qui partira en tête de la première étape de la Cape Epic 2017 : 101 km et 2 300 m de dénivelé, avec départ et arrivée à Hermanus.

Étape 1, 20 mars : Hermanus – Hermanus. 101 km. 2 300 mètres de dénivelé positif

Exaltés. C'était l'état d'esprit d'Ibón et de Tomi à la fin de cette première étape : ils ont réalisé le meilleur temps de la journée dans la catégorie Masters (4 h 50’ 24”) et se situent comme leaders de cette catégorie, avec une avance de 11’ 41” sur Brentjens-Azevedo. De plus, ils ont réalisé le 25e meilleur temps de la générale globale de la journée, devant des équipes de catégorie élite comme celle constituée par Hermida et le Purito Rodríguez. Ainsi, l'Orbea Factory commencera la deuxième étape -102 km et 2 350 m de dénivelé positif entre Hermanus et Greyton- avec le maillot bleu des leaders et d'excellentes sensations sur leur Oiz.

Étape 2, 21 mars : Hermanus – Greyton. 102 km. 2 350 mètres de dénivelé positif

Ibón et Tomi conservent la tête de la catégorie Masters après la fin de la seconde étape : ils ont fini à 1,5 seconde derrière le duo vaiqueur Brentjens-Azevedo, les deux coureurs avec lesquels ils luttent pour le maillot bleu depuis la première journée. Aujourd'hui, le Hollandais et le Brésilien ont été les plus rapides en réalisant un temps de 2 h 57' 01''. À la troisième place, nous retrouvons deux connaissances de longue date du peloton : l'Australien Cadel Evans et l'Américain Geroge Hincapie.

Étape 3, 22 mars : Greyton – Greyton. 78 km. 1 650 mètres de dénivelé positif

Aujourd'hui, Tomi a été victime de la malchance sous la forme d'une double crevaison. Malgré cela, l'Orbea Factory Team reste un jour de plus leader de la générale dans la catégorie Master, après avoir achevé l'étape à la troisième position, à 6'45'' d'Evans et Hincapie, les plus rapides de la journée. Dans une édition de la Cape Epic marquée par des températures très élevées (entre 38 et 41 ºC), Ibón et Tomi affronteront demain la plus longue étape de la course (112 km) et l'une des plus dures (2 150 mètres de dénivelé).

Étape 4, 23 mars : Elandskloof – Oak Valley. 112 km. 2 150 mètres de dénivelé positif

Nous entamons la deuxième moitié de la Cape Epic et l'Orbea Factory Team conserve la première place dans la catégorie Master. La journée s'est déroulée sans incident notable. Ibón et Tomi ont à nouveau franchi la ligne d'arrivée en troisième position, à 02’31” d'Evans et Hincapie, les plus rapides pour la deuxième journée consécutive. Demain, les bikers de l'Orbea Factory Team affronteront une étape de 84 km et 2 100 mètres de dénivelé positif, avec un tracé conçu pour le plus grand plaisir des bikers les plus techniques et amateurs de singletracks.

Étape 5, 24 mars : Oak Valley – Oak Valley. 84 km 2 100 m de dénivelé positif

L'Orbea Factory Team continuera à porter le maillot bleu de leader dans la catégorie Master, après une autre lutte sans merci pour remporter une étape menée à un rythme infernal. Ibón et Tomi ont réalisé le second meilleur temps de la journée derrière Evans et Hincapie, et ont réussi à augmenter d'une minute supplémentaire leur avance sur le binôme Brentjens-Azevedo. Ceux-ci occupent la deuxième place de la général, à 4’ de l'Orbea Factory Team. Demain, étape reine : 2 750 m positifs sur 103 km, Groenlandberg inclut : une punition de 9 km avec des pentes atteignant les 20 % qui ont marqué à jamais tous ceux qui ont un jour participé à la Cape Epic


Étape 6, 25 mars : Oak Valley – Oak Valley. 103 km. 2 750 m de dénivelé positif

L'Orbea Factory Team reste leader dans la catégorie Master après l'avant dernière étape de la course sud-africaine. Ibón Zugasti et Tomi Misser ont terminé l'épreuve de la journée à la troisième place, à 3 secondes du binôme formé par Cadel Evans et George Hincapie, les plus rapides de la journée. Brentjens-Azevedo ont fini seconds, avec deux secondes d'avance dans la générale sur l'Orbea Factory Team. Ils se trouvent maintenant à 2,43 secondes. Demain aura lieu la dernière étape : un circuit qui commencera à Oak Valley et s'achèvera à Val de Vie in Paarl, après 85 km de parcours et 1 350 m de dénivelé positif. La Cape Epic s'achèvera ainsi. Tout le monde est sur le qui-vive. Aller les garçons ! Un dernier effort !

Étape 7, 26 mars : Oak Valley – Val de Vie in Paarl. 85 km. 1 350 m de dénivelé positif

La Cape Epic s'est achevée sur une magnifique performance de l'Orbea Factory Team. Finalement, l'équipe constituée par Ibón Zugasti et Tomi Misser a conquis la deuxième place dans la catégorie Master. La dernière étape a été décisive et ce sont Cadel Evans et George Hincapie qui ont remporté la victoire. Ils ont vaincu dans la dernière étape et ont ainsi gagné la course. Le duo Brentjens-Azevedo a fini à la deuxième place, alors que la troisième position est occupée par Zugasti et Misser, lesquels ont lutté pendant toute la course pour conserver leur place de leaders. Ils ont malgré tout démontré leur énorme qualité sur deux roues et remportent une médaille d'argent amplement méritée. Félicitations !

Étiquettes

Entrées associées

Il y a 3 years

GABI ET EDGAR, UN MÉLANGE EXPLOSIF AU SEIN DE L'ORBEA FOX ENDURO TEAM

Nous vous présentons Gabriel Torralba et Edgar Carballo. Tous deux forment la National Team espagnole. Un mélange explosif de jeunesse et d'expérience qui va beaucoup faire parler de lui lors de la nouvelle ère de l'Orbea Fox Enduro Team.

Il y a 3 years

«Je vais tout donner pour que le Rallon soit présent sur le podium des EWS»

Cette année, l'Orbea Fox Enduro Team s'est renforcée avec l'arrivée d'un coureur d'exception, trois fois vice-champion des Enduro World Series. Son nom: Damien Oton.

Il y a 3 years

Orbea Fox Enduro Team, prêts à décoller

Nous avons de très bonnes nouvelles pour la nouvelle saison. Damien Oton, triple vice-champion du monde des Enduro World Series, rejoint notre équipe.

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad