Seeking Adventure: Painted Hills / John Day River (Oregon)

Départ

L'Oregon est l'une des régions des États-Unis qui possède les paysages et les terrains naturels les plus contrastés, depuis les forêts luxuriantes jusqu'aux déserts en altitude, et presque tout ce que l'on peut imaginer entre ces deux extrêmes. Nous sommes partis tôt de Portland pour explorer certaines des hautes zones désertiques à l'ouest des Cascade Mountains, dans le centre de l'Oregon. En nous dirigeant vers l'est depuis la ville, nous avons traversé la Mt. Hood National Forest et le Mt. Hood, puis la petite ville de Prineville et enfin l'Ochoco National Forest. Notre destination finale était un camp isolé sur les berges de la rivière John Day. Nous allions y installer notre camp de base pour les deux jours à venir, à 16 km de certaines des pistes les plus spectaculaires du parc national des Painted Hills.

Avant d'installer le camp, nous avons décidé d'enfourcher nos vélos pour explorer en profondeur les environs… au moins autant qu'il était possible de le faire pendant le premier après-midi.

La roche parle

Si vous n'avez jamais visité cette zone, que vous soyez amateur de géologie ou pas, nous vous la recommandons vivement. Les Painted Hills ne ressemblent à aucun autre lieu, elles tiennent leur nom des stratifications qui apparaissent dans la terre. Les nuances de jaune, d'or et de rouge peuvent changer chaque jour en fonction de la lumière et de l'humidité. Les différentes couches et couleurs se sont formées lorsque la zone était une plaine inondable et sont associées à différentes périodes géologiques datant de millions d'années.

Graviers en abondance

Outre l'intérêt pour la géologie, le vrai but de notre voyage était de parcourir les pistes de terre et de gravier qui traversent le parc et qui serpentent alentour, un espace spectaculaire pour rouler et explorer. Si vous les visitez, assurez-vous de ne jamais toucher (en vélo, à pied, etc.) les collines protégées !

Seize kilomètres plus loin, en partant de notre camp, nous avons trouvé une piste de gravier vierge qui nous a permis d'accéder aux Painted Hills, avant de refaire le chemin en sens inverse le long de la rivière John Day. La zone des Painted Hills n'est pas très étendue, mais les alentours regorgent de routes isolées qui ne demandent qu'à être explorées.

coups de feu au camp

De retour au camp, nous avons profité de la rivière pour nager et faire une toilette bien méritée, avant de passer un moment à nous exercer avec le pistolet à balles BB (nous l'avions acheté à Prineville, à l'aller) et tester notre adresse sur des canettes de bière vides. Une discussion animée s'en est suivi pour savoir qui avait remporté le titre non officiel de meilleur tireur. Pour notre prochain voyage, nous avons convenu de mieux tenir les comptes.

la nuit remue

Notre camp se trouvait dans un coude de la rivière John Day et à proximité d'un lieu idéal pour la pêche à la mouche. À la nuit tombée, nous avons exploré les alentours avec des lampes frontales, de longs temps d'exposition, puis raconté des histoires autour du feu de camp. Les lampes allumées dans nos grandes tentes Big Agnes donnaient à notre camp un aspect agréable et lumineux.

EN AVANT

Le lendemain matin, nous avons commencé par avaler un petit-déjeuner copieux, avant de partir vers S. Twickenham Road. Twickenham traverse des hauts canyons et descend vers la rivière John Day depuis la Highway 207, pour finalement atteindre la Burnt Ranch Road près de notre camp de la nuit précédente.

Clarno

Avant de ranger nos affaires et de rentrer chez nous, nous sommes allés jusqu'à Clarno, pour visiter un nouveau site de fouilles préhistoriques. L'exploration d'une zone à la recherche de vestiges préhistoriques permet de connaître à quel point elle est ancienne. Le ciel a également été clément avec nous, et l'air frais et les nuages du matin ont été remplacés par un après-midi chaud et ensoleillé, pour nous permettre de finir de notre exploration.

Pas de voitures, pas de vélos, personne dans les environs, une combinaison parfaite de paix, de beauté et d'isolement. Les Painted Hills nous rappellent que le vaste Ouest sauvage que nous connaissons tous à travers les films, mais que nous n'avons jamais exploré, existe toujours. Posez vos deux roues sur la terre et partez explorer la frontière.

Étiquettes

Entrées associées

Il y a 2 years

ORBEA DEMO, PENSEZ DONC À CE QUE VOUS MANQUEZ

Les distributeurs Orbea aiment participer à des événements où tout un chacun

Il y a 4 years

Le défi que nous allons soutenir est…

Avant de révéler le nom de la personne qui va devenir ambassadeur ou ambassadrice d'Orbea, nous tenons à vous remercier.

Il y a 4 years

Seeking Adventure: Horseshoe Dam, Arizona

Quand l'occasion se présente de faire du vélo, j'ai vraiment du mal à dire « Non ». Ajoutez à cela des mots appropriés comme aventure, exploration, nature, amis, et (sans même savoir de quoi il s'agit) ma réponse est un « Oui » absolu !

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad