9 October, 2023

Au-delà du Labo à l’EDR-E

Vous connaissez l’EDR-E ?

Il s’agit de la Coupe du Monde d’EBike enduro. Nous parlons simplement du circuit le plus difficile et le plus convoité en EBike enduro, que ce soit pour les pilotes ou les équipes.

Le circuit reprend les spéciales descendantes de la Coupe du Monde d’enduro sans assistance.

Vous pouvez imaginer le défi de rouler à pleine vitesse face au chronomètre sur des pistes conçues pour des vélos classiques. Pour encore plus d’intensité le parcours est jonché des spéciales en montée, les fameuse Power stages. Le tout se déroule sur une journée de course. Les reconnaissances sont autorisées sur un seul passage la veille de la course.

En dernier lieu, il faut ajouter la diversité des sites qui accueillent ce circuit de Coupe du Monde. Les équipes affrontent une immense variété de terrains, allant des plus hauts sommets escarpés des Alpes aux terrains les plus cassants de la Ligurie en Italie.

Les organisateurs veillent à offrir du spectacle pour le public mais aussi à s’assurer que seuls les meilleurs pilotes et machines puissent accéder au Graal…

Les EDR-E, un défi de tous les instants.

Vous l’aurez compris, Oolab se concentre sur ce circuit car nous n’avons pas trouvé mieux pour tester et optimiser nos machines. Nous sommes capables de réaliser une grande variété de tests en interne et en laboratoire, mais la compétition de très haut niveau permet d’exacerber les qualités des pilotes.

Ils ont besoin d’un vélo performant mais aussi facile et extrêmement fiable pour les accompagner sur la totalité de ces épreuves.

Les situations que l’on rencontre sur ces courses ne sont pas reproductibles en laboratoire, et seule la course permet de repousser les limites du matériel à ce niveau.

Tous les détails comptent.

L’EDR-E permet d’optimiser le vélo au niveau de sa robustesse mais aussi de sa rigidité. La qualité des suspensions est primordiale pour trouver le grip et la motricité nécessaire pour gagner de précieuses secondes face au chronomètre, que ce soit en descente ou en montée.

Les bases de données que peuvent recueillir nos ingénieurs lors de ces compétitions permettront à coup sûr de développer des vélos encore plus performants. Des machines aussi rapides pour la montée que pour la descente, avec une solidité sans faille.

Le futur des VTTAE Orbea passe par la compétition, et nous nous engageons dans cette voie avec l’aide de Shimano pour toute la partie motorisation.

Nous avons accepté ce défi pour vous offrir certainement la meilleure expérience de roulage que vous pourrez rêver.

Le Rise tient la cadence

Orbea est constamment en quête d’optimisation de ses produits. Nous ne pouvions rêver d’un meilleur terrain de test que de faire rouler notre Rise sur ce circuit de très haut niveau.

Les contraintes de la course nous ont poussés à travailler en étroite collaboration avec Shimano pour optimiser la chaîne de traction et la partie électronique, afin de permettre au pilote d’exploiter pleinement les capacités de sa machine.

Il faut également une partie cycle irréprochable, alliant agilité pour se faufiler dans les parties les plus techniques, et le Rise se positionne certainement comme le meilleur dans ce domaine.

De plus, il doit faire preuve d’une énorme stabilité et de robustesse pour encaisser les parties les plus rapides et aériennes, ce que le Rise réussit parfaitement, à notre grande surprise, car il s’agit initialement d’un vélo de Trail, le plus léger de notre gamme.

Imaginez si cette machine parvient à maintenir cette cadence à ce niveau, elle sera certainement un allié de choix dans votre quotidien.