There can only be one first

Au niveau élite, la gloire n’est réservée qu’aux tout meilleurs. Et à l’heure actuelle, les exigences sur le circuit d’Enduro World Series sont énormes : chaque coup de pédale, chaque trajectoire, chaque petite décision prise par le rider détermine s’il touchera au graal ou mordra la poussière. Cette quête éternelle pour la première place hante Flo, Edgar, Vid, Martin… Mais aussi tous les autres. « There can only be one first » raconte cette lutte constante contre soi-même pour atteindre le sommet.

Des devoirs faits, mais nous en voulons plus

Crans Montana, Loudenvielle et Finale Ligure ont clôturé l’EWS 2022. Au niveau du collectif, les performances de l’Orbea Fox Enduro Team ont été plus que satisfaisantes, grâce notamment à la victoire de l’équipe au classement générale de la catégorie e-bike. Une saison qui s’est terminée en apothéose mémorable et que l’équipe a bouclée de la meilleure façon possible, tant sur le plan individuel que collectif.

Cependant, malgré le succès, nous en voulons toujours plus. L’enduro professionnel est une discipline physiquement et mentalement exigeante, une pression que seuls les riders et les membres de l’équipe éprouvent au quotidien.

« Il y a des résultats qui sont beaucoup plus douloureux que d’autres. Si vous terminez quinzième, vous savez que vous êtes loin, mais si vous terminez deuxième, par exemple, vous êtes proche et loin à la fois. Il en va de même pour la quatrième place, qui vous laisse aux portes du podium »

Primoz Strancar – Team Manager Orbea Fox Enduro Team

Cela ne suffit jamais, la limite est toujours juste au-dessus. Mais cette poursuite acharnée du succès va de pair avec le respect des adversaires. Rivaux sur le terrain, amis en dehors. L’enduro professionnel est fondé sur l’admiration et la camaraderie entre ses riders : compétition, défi mais aussi amitié.

« Lorsque vous courez de façon professionnelle, le respect et l’admiration pour ceux qui vous précèdent et pour ceux qui sont derrière, sont énormes »

Martin Maes – Orbea Fox Enduro Team rider

« La deuxième place me poursuivait depuis les trois dernières courses. Deuxième, deuxième et deuxième… Pour la dernière course de l’année, je voulais gagner »

Flo Espiñeira – Orbea Fox Enduro Team rider

Pari réussi. Mais le triomphe, le succès partagé, s’entend à travers la force et l’esprit d’équipe.

C’est ainsi que nous abordons chaque épreuve, c’est ainsi que nous avons décroché les victoires de cette saison et c’est ainsi que nous décrocherons celles de demain. C’est ainsi que nous transformons cette obsession de la victoire en quelque chose de bien plus grand.

Entrées associées

Il y a 2 months

Fin en apothéose pour l’Orbea Fox Enduro Team

¿Qué mejor manera de cerrar la temporada 2022 que desde lo más alto del podio, verdad? Pues así lo hizo el OET, que se adjudicó, después de la última prueba, el primer puesto en la general por equipos. Un éxito conjunto fruto del trabajo duro, la unidad del grupo y el talento sobre la WIld FS. ¡La fiesta fue total en Finale Ligure!

Il y a 2 months

Flo Espiñeira: des montagnes au sommet de l’EWS-E

Des collines de son Chili natal au sommet de l’EWS-E, la route de Flo Espiñeira a été longue et semée d’embûches. Ce dernier succès, la victoire au classement général de l’EWS-E, est le fruit d’un travail acharné, d’une ténacité hors normes et de l’obstination de ne jamais cesser d’y croire.

Il y a 2 months

Martin Maes monte sur le podium des EWS

Notre grand vainqueur a été Martin Maes, qui a clôturé les Enduro World Series en beauté et a frôlé la gloire à Loudenville. Le pilote de l’Orbea Fox Enduro Team a terminé deuxième de la dernière épreuve des EWS et est montée en puissance dans une course terriblement exigeante dans des conditions très fluctuantes.

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos.
Privacidad